lundi 28 août 2017

Le sacrifice de l'épouvanteur


/!\ Je ne dévoile rien sur ce tome mais risque de spoiler les tomes précédents /!\


Auteur : Joseph Delaney
Editions : Bayard
Prix : 14.90€

Résumé

La mère de Tom a besoin d'aide pour chasser une terrible créature de l'obscur qui sévit depuis des années en Grèce. Elle demande donc l'aide de Tom, de l'épouvanteur et d'autres amis pour l'aider à vaincre. Les personnages se lancent dans une aventure palpitante mais aussi très dangereuse..


Mon avis

Ce tome est pour moi vraiment à part. L'ambiance et l'histoire sont beaucoup plus sombre.

Tom devient adulte et progresse énormément dans sa profession d'épouvanteur qu'il pratique à sa façon, toujours en étant entre l'obscur et la lumière.
Je trouve qu'il y a un changement radical mais positif dans ce tome 6 avec l'attitude de Tom et Alice, puisqu'ils grandissent et font moins d'erreurs "faciles" comparé aux autres tomes où parfois je levais les yeux au ciel en me disant "mais non pourquoi il fait ça ? Evidemment qu'il est tombé dans un piège, moi je le savais !"

Cependant, je pense que le point qui m'a posé problème est que l'histoire ne se déroule pas dans le comté car l'ambiance pluvieuse, les grandes plaines verdoyantes et le vieux cottage de l'épouvanteur, sont plus ou moins la raison pour laquelle j'aime autant la saga. Alors qu'ici, ils sont en Grèce, une terre sèche et beaucoup plus hostile, qui évidemment, n'est pas décrite pour avoir l'air accueillante car ça fait parti de l'histoire, mais ça m'a quand même dérangé..
Alors oui, je sais que ce n'est qu'un tome, qu'ils vont revenir, et que c'est une série, donc dans tous les cas ça fait parti de l'intrigue, mais... je ne sais pas, j'ai moins adhéré.

De plus, j'ai constaté quelques longueurs, des passages que je me retenais de ne pas sauter parce que je m'ennuyais.

Je suis déçue de ne pas avoir apprécié ce tome autant que les précédents, et je vous avoue que je ne sais pas exactement ce qui a pêché de mon côté.

J'ai tout de même hâte de continuer la série, en espérant que le tome 7 redore l'image que j'ai de l'Epouvanteur.
L'avez-vous lu ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ?

Séjour dans le Lake District - Journal de bord

Je rêve de paysages Écossais depuis des années et cette année fut la bonne.
Mon Papa et moi sommes partis en juin pour un petit roadtrip dans le nord de l'Angleterre et en Ecosse. Ce fût huit jours intensifs mais incroyables...


Jour 1 :

Après quelques heures de route, nous découvrons avec émerveillement les paysages tant attendus du Lake District : de la verdure et des murets de pierres à perte de vue. Les paysages et l'excitation d'un voyage qui ne fait que commencer nous rendent heureux et nous continuons notre chemin, après plusieurs pauses photos, vers le lac Windermere auprès duquel se trouve l'auberge de jeunesse où nous allons séjourner.



Pour une première en auberge de jeunesse, celle-ci était parfaite : propre, spacieuse, mais surtout très bien située car au bord du lac Windermere, la vue est tout simplement magnifique.



Une fois arrivée à bon port, nous sommes parti pour une promenade à Ambleside qui est un charmant village en pierres, dominé par les montagnes. Nous étions obligé de voir The Bridge House qui fait la célébrité de ce village, puis nous nous sommes balader dans les ruelles..


Jour 2 :

Après un réveil tout en douceur face au lac, nous partons en quête d'un petit-déjeuner que nous trouvons au café The Apple Pie Cafe & Bakery où nous avons pu déguster un excellent english breakfast, végétarien de mon côté, et je me suis régalé : bon et copieux, parfait pour tenir toute la journée.


Etant une grande fan de l'oeuvre de Beatrix Potter, nous sommes venu dans le Lake District dans le but de visiter Hill Top : son cottage. Ce fut une jolie visite, on a libre-accès à son jardin, rempli de fleurs de variétés différentes, et une heure de visite précise pour la maison. C'est intéressant à voir quand on aime l'auteure et son histoire, mais un peu cher pour le peu de temps que l'on met à visiter.
Si vous y allez, je vous conseille de vous garer au village d'à côté, la balade jusqu'à Hill Top est très sympa.


Nous quittons Beatrix Potter et le Lake District des paysages plein les yeux et l'appareil photo bien rempli, direction l'Ecosse, et plus précisément Édimbourg.



dimanche 27 août 2017

Pumpkin Autumn Challenge

Etant une amoureuse des saisons froides et de l'ambiance de lecture qui les accompagnent, quand j'ai vu la vidéo de Guimause, j'ai directement voulu participer et en faire un article !

Qu'est-ce que c'est ?
C'est un tout nouveau challenge créé par Le terrier de Guimause, qui dure du 1er septembre au 30 novembre.
Il y a 3 menus au choix, selon ce qui nous parle le plus, avec à chaque fois 2 thèmes de livres. 
Pour valider le challenge, il faut donc avoir rempli au minimum une catégorie, c'est à dire, avoir lu minimum 2 livres.
Un livre peut rentrer dans plusieurs catégories.

Mes choix de lecture


Comme les trois quart de ma PAL sont plutôt automnales (et donc, tout à fait dans le thème), j'ai du choix et vais essayer de lire 6 livres en remplissant les 3 catégories.

❧ L'automne frissonnant
Hurlons dans les bois : Petite discussion avec une Momie - Edgar Allan Poe
Une momie qui s'anime pour discuter avec les scientifiques qui l'ont découverte, un prisonnier qui hésite entre deux morts affreuses, une femme enterrée vivante... Entre satire, rire grotesque et folie, Edgar Poe nous entraîne au coeur de ses peurs sublimées par la traduction du poète Charles Baudelaire.



La cripte des morts vivants : Dracula  - Bram Stocker
Mon ami,
Soyez le bienvenu dans les Carpates. Je vous attends avec impatience. Dormez bien cette nuit. La diligence part pour Bukovine demain après-midi à trois heures ; votre place est retenue. Ma voiture vous attendra au col de Borgo pour vous amener jusqu'ici. J'espère que depuis Londres votre voyage s'est bien passé et que vous vous féliciterez de votre séjour dans mon beau pays.
Très amicalement, 
Dracula

Ces deux livres sont dans ma PAL et me font envie depuis très longtemps, mais je dois vous avouer que j'ai toujours eut peur de les commencer (parce que je suis une flippette de haut vol). 
C'est l'occasion. J'ai peur. Mais il paraît que ce sont d'excellents livres. Alors GO. [Rire paniqué]

❧ L'automne : douceur de vivre
Creepy, spooky, Halloween : Le carnaval aux corbeaux - Anthelme Hauchecorne
Ludwig grandit à Rabenheim, un petit bourg en apparence banal. Claquemuré dans sa chambre, il s'adonne au spiritisme. A l'aide d'une radio cabossée, il lance des appels vers l'au-delà, en vue de contacter son père disparu/
Jusqu'à présent, nul ne lui répond...
Avant ce curieux jour d'octobre.
Hasard ? Coïncidence ? La veille de la Toussaint, une inquiétante fête foraine s'installe en ville. Ses propriétaires, Alberich, le nabot bavard, et Fritz Frost, le g"ant gelé, en savent long au sujet du garçon. Des épreuves attendent Ludwig. Elles seront le prix à payer pour découvrir l'héritage de son père.
A la lisière du monde des esprits, l'adolescent hésite...
Saura-t-il percer les mystères de l'Abracadabrantesque Carnaval ?

"Fall" in love : Les dames à la licorne tome 1 - René Barjavel et Olenka de Veer
Une terre de légendes : l'Irlande

Un descendant de roi, chef rebelle en fuite : Hugh O'Farran.

Une jeune sauvageonne au prénom étrange : Griselda...
Griselda qui rêve, en cette fin du XIXe siècle, d'un destin extraordinaire loin de cette île de Saint-Albans où elle vit avec ses quatre sœurs et ses parents...

Voici les personnages principaux d'un magnifique roman d'amour inspiré d'une histoire vraie. Une histoire qui pourrait commencé par "Il était une fois cinq filles dans une prison d'eau..." tant elle a la beauté et le mystère d'un conte...

J'ai très très hâte de lire Le carnaval aux corbeaux, qui est un magnifique objet livre, et qui a l'air de faire modérément peur. Quant à Barjavel, je n'ai lu que La nuit des temps, qui m'avait laissé une drôle d'impression : en sortant de ma lecture je n'avais pas aimé, mais par la suite, plus j'y pensais, plus je me disais "Wow mais en fait c'était génial", on verra quel effet me fait celui-ci mais je suis curieuse.. (en plus ça se passe en Irlande, c'est déjà un point positif).

❧ L'automne enchanteur
Légendes d'ici et d'ailleurs : Scottish Myths & Legends : Brownies, Fairies and Saints - Rosemary Grey
Brought together in this volume is a wide-ranging gallery of creatures outlandish and bizarre - from

weirds and witches, monsters and mermaids, brownies and bogles to hags and hunters, kings and kelpies - whose stories will haunt and horrify, ensnare and enchant modern readers of all ages, and perhaps leave them with an uneasy sens of invisible forces at work.


Féerique citrouille : Bibbidi Bobbidi Boo : Peter Pan - J.M. Barrie
On a starry night, Peter Pan and his fairy friend Tinker Bell fly with the three Darling children to Neverland, a magical place filled with mermaids, magic, and mischief. But Captain Hook and his band of pirates lurk nearby, plotting revenge against Peter and his happy band of lost boys...

C'est le menu qui me fait le plus envie ! Je suis allée en Ecosse cet été et ai ramené ce livre de mythes et légendes, je suis tombée amoureuse de ce pays (autant par la richesse culturelle, que les paysages, que la mentalités des Ecossais...) et je saute partout à l'idée d'en découvrir d'avantage sur l'Ecosse via de vieilles légendes.
Deuxième lecture en VO anglais avec Peter Pan. J'ai hâte de la lire mais en même temps un peu peur car il paraît qu'il est dur à lire en VO... je verrai bien.


Si ce challenge vous tente et que vous voulez, vous aussi, y participer, un groupe facebook ainsi qu'un hashtag ont été créé pour le challenge.
Bonnes lectures à vous !

mardi 22 août 2017

Ceci (n')est (pas qu')une comédie romantique

Auteure : Julie Grêde
Editions : Jourdan
Prix : 7.90€


Résumé

Bébé, fraîchement séparée, dépressive et un brin asociale, est invitée par sa meilleure amie à passer les fêtes dans un chalet à la montagne avec toute sa bande de potes fêtards au possible. Ce n'est pas du tout le genre de chose que Bébé aime et commence à douter dès qu'elle met le pied dans l'avion.
Seulement, une grosse tempête de neige empêche tout le monde de venir à la date prévue, tout le monde sauf un charmant jeune homme avec qui elle va devoir passer quelques jours en tête à tête le temps que le reste de la bande arrive.


Mon avis

J'ai vraiment aimé cette lecture : les personnages sont attachants, l'ambiance est mignonne au possible : noël dans un chalet à la montagne et une tonne de neige, mais surtout, c'est drôle !
L'auteure a un style un peu particulier, c'est à dire que c'est du parlé, mais à l'écrit. Des fois ça passe, des fois non, ici j'ai mit quelques pages à m'habituer mais j'ai plutôt apprécié le reste car il y a beaucoup d'humour et de sarcasme (et j'adore le sarcasme).

Je ne sais pas quoi vous dire d'autre à part ça, car c'est une petite romance, évidemment qu'il n'y a pas beaucoup de suspens car on sait qu'elle va finir avec ce gars mignon et gentil, mais c'est chou, c'est marrant et ça fait du bien au moral.
Une jolie petite romance de noël.

vendredi 18 août 2017

Challenge des 4 maisons


J'ai moi aussi participé à la 2e édition du Challenge des 4 maisons créé par Zoé de la chaîne youtube Bulle de Mots.
C'est un challenge Harry Potter où le but est de :
   • Choisir la maison pour laquelle vous allez concourir
   • Lire soit 7 livres, comme les 7 tomes d'Harry Potter
            soit 4119 pages, comme le total des pages de la saga.

Pour le reste des règles, comment gagner plus de points etc, je vous met le lien de la vidéo de Bulle de Mots qui sera beaucoup plus clair !


Bilan

Je n'ai pas validé le challenge... bouuuh
J'ai lu cinq livres sur sept, mais j'avais décidé de ne pas me mettre la pression alors je suis quand même plutôt contente de mes lectures.

J'ai commencé le challenge avec une relecture d'Harry Potter et la chambre des secrets en VO. Première fois que je le lisais en anglais et j'ai adoré.
C'était génial de me replonger dans l'univers, on a beaucoup plus de détails sur Poudlard et d’interactions entre les personnages que dans les films et c'est tellement agréable !
Lire l'écriture de J.K. Rowling directement ajoute une touche de magie supplémentaire.
J'ai toute la série en VO et vais certainement me la faire avant la fin d'année hihi.

J'ai ensuite lu La balafre de Jean-Claude Mourlevat qui est une petite lecture lu en quelques heures. 
J'ai passé un très bon moment, et fut très positivement surprise par l'histoire.

Après cette lecture, j'avais envie de fantasy pour avoir un univers "consistant". Je me suis tournée vers Druide d'Olivier Peru (qui était le plus vieux livre de ma PAL) et n'est pas été déçu du tout ! Je l'ai dévoré en quelques jours. C'est un énorme coup de coeur, je vous laisse aller voir ma chronique qui est beaucoup plus détaillée.

La fantasy c'est génial, mais ce n'est pas forcément une lecture reposante donc il me fallait une petite lecture légère : Ceci (n')est (pas qu')une comédie romantique de Julie Grêde. Mignon et reposant, une très jolie histoire.

Puis j'ai re choisis de la fantasy avec la suite de l'épouvanteur, le tome 6 : Le sacrifice de l'épouvanteur de Joseph Delanay, qui fut une bonne lecture mais pas autant que ce à quoi je m'attendais.
Je passe généralement un très bon moment avec L'épouvanteur mais là j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs, je vous en dirai plus dans ma chronique qui arrive !


Bien que je n'ai pas réussit le challenge, j'ai passé un super moment et j'y reparticiperai sans hésiter !

La Balafre

Auteur : Jean-Claude Mourlevat
Editions : Pocket Jeunesse
Prix : 4.70€



Résumé


"Olivier et sa famille viennent d'emménager à la campagne, dans un petit village nommé La Goupil. Un soir, alors qu'il se promène seul dans le quartier, Olivier est effrayé par un chien qui aboie furieusement derrière la grille d'une maison abandonnée. Ses parents pensent que c'est de la pure imagination car cette maison délabrée est inoccupée depuis bien longtemps et à leurs yeux, ce chien n'existe pas non plus ! Pourtant, notre héros persiste à croire qu'il y a quelque chose de mystérieux dans cette demeure. Sa seule voisine, une vieille dame, en sait-elle quelque chose ? Un jour soir, il aperçoit à nouveau le chien mais cette fois-ci accompagné d'une petite fille. Puis, ils disparaissent subitement tous les deux, comme par enchantement ! Ces faits troublants vont l'inciter à poursuivre son enquête jusqu'au bout."



Mon avis


C'est un tout petit roman de 120 pages alors c'est difficile d'en parler sans en dévoiler trop. 

Tout ce que vous devez savoir c'est que c'est très bien écrit, l'histoire est prenante et vraiment surprenante.

Je dois avoué que je ne m'attendais pas à grand chose avec ce livre, encore une preuve que je sous-estime les petits romans : j'ai toujours cette appréhension en me disant "J'espère que je n'arriverai pas au bout en pensant que je n'en ai pas eut assez, que l'histoire a bien été développée." Et là, Jean-Claude Mourlevat me fait mettre mes a priori de côté : au début je m'attendais à une petite histoire de fantôme mais c'est en fait beaucoup plus recherché et profond que ça.

C'est un roman jeunesse très surprenant, frissonnant, poétique et intense.


Par contre, j'ai eut un peu de mal avec les personnages. Je n'ai pas eut d'affection particulière pour eux, car c'est, selon moi, difficile de s'attacher à des personnages en si peu de pages. 


Une jolie lecture, et la découverte d'un auteur dont je lirai très certainement d'autres livres (son roman "Et je danse aussi" me tente beaucoup !)

jeudi 17 août 2017

Druide


Auteur : Olivier Peru
Editions : J'ai Lu
Prix : 8.90€

Résumé

Dans ce monde divisé en trois Royaumes, les humains font appel à un maître druide pour résoudre un horrible et mystérieux meurtre, dans la forteresse la mieux gardée du Royaume. Qui sont ces meurtriers ? Que voulaient-ils ? Comment sont-ils entrés ?
Nous suivons le maître druide ainsi que ses deux apprentis tout au long de leur enquête qui va se révéler plus complexe et dangereuse qu'ils ne l'auraient cru.


Mon avis

Ce roman est centré autour d'histoires d'amitié et de liens qui se font et se défont entre les personnages. Les trois druides que l'on suit majoritairement sont attachants et profonds. 
J'ai trouvé tous les personnages passionnants. Ils ont chacun une personnalité, une philosophie et une façon de voir la vie différente, parfois jolie, parfois poétique, ou parfois difficile à comprendre.
Particulièrement Obrigan, le personnage principal, qui est typiquement le genre de personnage que j'apprécie : passé secret, dur et compliqué, personnage un peu bougon et renfermé mais terriblement loyal, gentil et sage.

Le "royaume" des druides est également très bien pensé et décrit. Je me posais beaucoup de questions au début du roman, toutes les réponses viennent au fur et à mesure et sont très bien amenées.

C'est de la grosse fantasy avec un univers très fouillé, tellement profond et détaillé que l'auteur aurait pu faire une série avec une fin de tome à chaque chapitre car l'histoire et les personnages sont presque toujours en mouvement. Il n'y a que très peu de moments "pause", dès le début on est entraîner dans l'effervescence et le drame qui secoue les royaumes.
On va d'intrigues politique, à des trahisons, à des meurtres, aux origines du monde.
C'est, certes, beaucoup d'informations, mais c'est dosé de façon à ce qu'on ne soit jamais envahi de détails, et je ne me suis en tout cas jamais perdue.

De plus, l'écriture est superbe. Olivier Peru peut dépeindre une ambiance légère qui devient soudainement tendue et oppressante, et ça marche à chaque fois. L'auteur m'a embarqué dans l'ambiance à tel point que je ressentais l'histoire comme si je la vivais aussi (c'est un sentiment plutôt difficile à expliquer, j'espère que c'est clair)
L'auteur arrive à lâcher des révélations totalement inattendues : à chaque fois je croyais tout comprendre et savoir comment ça allait finir, et pendant tout le roman, et jusqu'à la fin j'ai était surprise voire choquée des révélations de certains personnages, c'est pour moi impossible de deviner la fin, ou alors vous êtes très fort !


Vous l'aurez compris, je suis emballée par cette lecture. J'ai passée un très bon moment, je me suis beaucoup imprégnée de l'univers, et la révélation finale est juste géniale.
Je vous conseille ce roman à 100% !

mercredi 16 août 2017

Une personne à découvrir

Talking as Fast as I Can


Auteur : Lauren Graham
Editions : Ballantine Books
Prix : 19.81€

Comme beaucoup, j'ai découvert Lauren Graham en tant que Lorelai Gilmore dans la série TV Gilmore Girls.
Après son roman "Un beau jour peut-être", paru en 2013, elle se met à écrire sa biographie "Talking as Fast as I Can" qui fut publié en novembre 2016.


Résumé

Elle parle ici de son enfance, de ses débuts en tant qu'actrice et de la manière dont elle est tombée amoureuse du cinéma. Avec beaucoup d'humour et de naturel, Lauren Graham nous décrit l'envers du décor du monde du cinéma, son expérience et ses ressentis sur ses propres tournages, et nous livre également quelques pages du journal de bord qu'elle a tenu pendant le tournage du revival de Gilmore Girls.


Mon avis


Vie personnelle
Lauren Graham est une très belle et courageuse personne qui s'est forgé toute seule, car, faute de connaître quelqu'un dans le milieu du cinéma, elle a galéré financièrement comme n'importe qui, collectionné les emplois plus ou moins pourris jusqu'à en avoir plusieurs en même temps tout en étudiant le théâtre. 
Elle n'a jamais perdu la foi et a toujours cherché à devenir meilleure jusqu'au jour où sa carrière d'actrice a enfin démarré. 


Découverte du monde du cinéma
J'ai trouvé cette biographie très intéressante car je ne me rendais pas compte de la dose de travail qu'il y avait derrière une carrière d'acteur. J'avais tendance à ne voir que le côté "star sous les projecteurs, beau salaire, belle vie" alors que, sans vouloir plaindre les acteurs car ils ont quand même un très beau métier par rapport à d'autres, le lancement d'une carrière signifie aussi des années de travail, de combat et de galères.

Elle nous donne sa vision du monde du cinéma de l'intérieur, notamment la pression mise sur les actrices pour qu'elles ne prennent pas de poid, les soit disant régimes miracle, et la réalité d'Hollywood où les actrices de plus de 50 ans commencent à voir la fin de leur carrières se dessiner car, évidemment, c'est toujours mieux une jeune femme mince et jolie.



Les coulisses
Lauren Graham donne aussi des petites anecdotes et la façon dont elle a vécu ses tournages, en particulier pour Gilmore Girls et Parenthood. Pour les fans de ces séries, ce n'est que du plaisir de savoir comment ce sont passées ces années de tournage, apprendre des petits trucs sur l'équipe, les secrets de tournage...

Et puis enfin, le "journal de bord" qu'elle a tenu pendant le tournage du Revival de Gilmore Girls, qui, pour les inconditionnels de la saga, vaut de l'or !



Niveau d'anglais
J'ai trouvé ce livre facile à lire, étant donné que c'est du vocabulaire courant, sans effets de style ou complications. 
J'ai du chercher quelques mots et explications en rapport avec le cinéma mais à part ça aucun problème. Je ne le conseille pas forcément pour une première lecture mais c'est assez accessible quand on est plus à l'aise avec la lecture en VO anglais.


Bref

Talking as Fast as I Can est une autobiographie pas du tout barbante : il y beaucoup d'humour, une écriture fluide et naturelle à l'image de Lauren Graham, une femme sans chichi.
Son histoire m'a fasciné et je l'admire énormément, autant pour sa détermination que pour sa façon d'appréhender la vie.
Un livre plein de reconnaissance et d'humilité.

mardi 15 août 2017

Panne de lecture et remise en question

La panne de lecture, ou la maladie du lecteur par excellence.

C'est à dire que pendant un temps plus ou moins long, le lecteur assidu n'a plus l'envie, ou n'arrive plus à rentrer dans un univers. 
Lassitude ? Occupation ? Problèmes personnels ?

Pour moi, c'était le book Hangover.


Le tome 3 de la Passe-Miroir : La mémoire de Babel de Christelle Dabos, est sorti début Juin. Evidemment, je me suis ruée dessus et ai tellement aimé découvrir la suite de l'histoire, replonger dans l'univers, et retrouver les personnages, qu'après l'avoir fini, à chaque fois que je commençais un nouveau roman, je ne trouvais rien d'équivalent. Je lisais 20-30 pages, me disais "oui c'est sympathique mais..." et rangeais le livre sur l'étagère parce que non, je ne m'étais pas encore remise du tome 3 de La Passe-Miroir.


J'étais incapable d'arrêter de penser et comparer chaque livre à cet univers. L'envie de lire était pourtant bien présente, mais impossible de terminer un seul livre pendant un mois et demi.


J'ai alors développé un sentiment de culpabilité : "Mais Lucie tu as une quarantaine de livres dans ta PAL tu vas bien réussir à en finir un !" "En 3 semaines de vacances tu n'as pas fini un seul bouquin, c'est nul."
Je me suis donc poussé à lire. Différents styles, différents univers, des livres qui me faisaient envie sur le moments, des livres que j'ai commencé puis reposé parce que non, je ne passais pas un bon moment, je me forçais à lire une page, un chapitre de plus et ce n'est définitivement pas la chose à faire.
Puis je me suis raisonnée. Après trois essaies, inutile de forcer d'avantage, je n'arrivais pas à me plonger dans un roman, autant laisser passer un peu de temps.


Pourquoi me mettre une telle pression quand la lecture est avant tout un plaisir ?

Certains trouveront ça ridicule, d'autres comprendrons totalement, mais j'étais triste de ne pas être capable de finir un livre.
Alors j'ai simplement fait autre chose, profité de mon temps libre autrement. Et finalement, j'ai été d'autant plus contente de finir un livre, sans me forcer, mais juste parce que j'en avais envie.

Mon sauveur ? Harry Potter. Oui. Encore et toujours Harry Potter. Que voulez-vous que je vous dise ? J'ai reprit goût à la lecture grâce à mon univers préféré, avec mes personnages préférés. Tout est reparti comme avant, et ça fait du bien.